MES ECRITS        MES COUPS DE GUEULE 

  MES GALERES ! 

 

  

 

Le veuf esseulé

Texte intégral

La solitude d'une personne âgéeC'est nous, papi,
Les sales pigeons à qui tu en as tant fait voir.
Ceux qui autrefois mangeaient dans la main de mamie
Et qui aujourd'hui chient sur le rebord de tes fenêtres
Pendant que toi, comme un con, tu picores ta vie.

C'est nous, papi,
Les sales cafards à qui tu en as tant fait baver.
Ceux qui autrefois occupaient les journées de mamie
Et qui aujourd'hui, à la vitesse de l'éclair, se multiplient
Pendant que toi, comme un con, tu parles à ton chien.

C'est moi, papi,
Le gentil minou à qui tu en as tant fait voir.
Celui qui autrefois avait toutes les faveurs de mamie
Et qui aujourd'hui est en demande de caresses  
Pendant que toi, comme un con, tu regardes ton écran. 

C'est moi, papi,
Ta voisine à la peau mâte à qui tu en as tant fait baver.
Celle qui autrefois se faisait traiter par toi de "sale bergère" 
Et qui aujourd'hui passe quelquefois te voir
Pendant que toi, comme un con, tu l'écoutes sur le palier.   

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement